dandin

George Dandin de Molière 2005

  • Année 2005
  • Production Théâtre Avant-Quart
  • Partenaires Communauté de communes de la Région Lézignanaise, Corbières et Minervois , Conseil départemental de l’Aude
  • Rôle Claudine

Premier spectacle tout public dans le registre classique et comique. La langue de Molière est un appui incroyable qui sert l’interprétation.

George Dandin, un paysan parvenu, qui a épousé une jeune aristocrate pauvre, se voit « confondu » par elle et ses parents.
Angélique, seize ans à peine, se refuse à son mari de quarante-cinq ans. Les parents de la jeunette, les « de Sotenville », prennent fait et cause pour leur fille et le pauvre Dandin, acte après acte, se voit réduit à demander pardon à la jeune arrogante.
On est pris entre rire et compassion, voire colère. Cependant, rien de misogyne. On comprend l’adolescente mariée de force. Les coupables sont les parents qui ont monnayé leur fille pour se « refaire ».
La fin est significative : désespéré, Dandin menace de se noyer. Et, de fait, il y a un puits dans lequel il se précipite. Mais Angélique va surgir et le tirer de là. L’amour serait-il possible malgré tout ? La réconciliation entre cette cour méprisante et cette paysannerie méprisée, semble peu probable. Pourtant, Molière jette un regard triste et attendri sur ce petit monde cruel.

1 001

 

Enregistrer